Plus d'info

Dans la Convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale célébrée par les Nations Unies en 1963, la discrimination est définie comme :

Toute distinction, exclusion, restriction ou préférence fondées sur la religion ou la conviction et ayant pour objet ou pour effet de supprimer ou de limiter la reconnaissance, la jouissance ou l'exercice des droits de l'homme et des libertés fondamentales sur une base d'égalité

Conformément à la Directive 2000/43 de l’Union européenne sur l’application du principe d’égalité de traitement des personnes, indépendamment de leur origine raciale ou ethnique, une distinction peut se faire entre :

Discrimination Directe 

A lieu lorsqu'une personne est traitée moins favorablement qu'une autre dans une situation comparable en raison de sa race ou de son origine ethnique.

Discrimination Indirecte 

A lieu lorsqu'une disposition, un critère ou une pratique apparemment neutre désavantagerait des personnes sur la base de leur race ou de leur origine ethnique,  de leur religion ou de leurs convictions.

L’harcèlement est également considéré comme une forme de discrimination, car il porte atteinte à la dignité d’une personne pour des raisons ethniques et crée un environnement humiliant et offensant. L’incitation à la discrimination, la ségrégation, les représailles contre les personnes qui dénoncent des pratiques discriminatoires sont d’autres exemples de comportements discriminatoires.

Web des Nations Unies

Convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale